image de potager bio

Il y a aujourd’hui en France 15 millions de jardins, réunissant en tout environ 1 million d’hectares. Ces jardins ont des tailles vraiment différentes. Certains jardins ne sont en réalité que des balcons fleuris, d’autres personnes limitent leur jardin à 1 mètre carré pour pouvoir disposer en permanence de plantes aromatiques fraiches et gratuites. C’est une très bonne idée.
Certaines personnes ont comme objectif de se nourrir uniquement avec des légumes de leur propre potager. Il leur faudra plus de surfaces !

Nourrir sa famille avec son propre potager.

La recommandation habituelle est de réserver une surface de 200 à 250 mètres carrés pour nourrir une famille de 4 à 5 personnes (donc environ 50 mètres carrés par personne).

un grand potager

Cultiver un petit potager :

Si la surface dont vous disposez est réduite vous devrez jongler un peu avec les cultures et faire des choix.
Nous conseillons par exemple d’éviter de planter beaucoup de pommes de terre exigeantes en place Vous cultiverez aussi des légumes grimpants. Cette technique est valable pour les pois, les haricots mais aussi les melons.
Vous pouvez faire grimper les haricots le long de tuteurs en bois mais vous pouvez aussi utiliser des grillages à mouton. Hélène et Denis utilisent cette technique, en particulier, pour les pois et les melons (ils disposent de beaucoup de surfaces mais trouvent agréable de travailler en hauteur).

Vous cultiverez des plantes qui restent peu de temps en terre. Les durées de vie des légumes sont en effet très variées.

Vous devrez privilégier les légumes à cycle court. Ainsi les radis poussent en 3-4 semaines, les laitues restent en terre environ 6 semaines après plantation, la récolte de haricots verts démarre en général 60 jours après le semis.

Vous éviterez les cultures longues durées. Le panais est une plante qui reste en terre en général 4 mois, le poireau se récolte, en général, de 5 à 8 mois après le semis, le chou de Bruxelles se sème en avril mai et se récolte tout l’hiver.

Vous planifierez bien vos rotations pour occuper chaque parcelle de terre le plus longtemps possible.

Cultiver un grand potager :

Si vous disposez de beaucoup de surface vous avez de la chance et vous pourrez réellement devenir totalement autonome au niveau des légumes.

C’est plaisant et surtout économique.

Vous ferez le maximum pour étaler les cultures ce qui vous permettra de manger des légumes frais toute la saison et de recourir le moins possible aux conserves et à la surgélation.

Ceci étant dit, vous disposez de beaucoup de places et vous pouvez donc cultiver des légumes d’hiver qui restent généralement en terre assez longtemps (les choux de Bruxelles, les choux en général, les panais etc..)

Comme la place n’est pas limitée vous donnerez de l’espace aux légumes et éviterez ainsi des maladies. Ainsi Denis espace ses rangs de pois de 80 centimètres c’est agréable pour le binage et la récolte mais c’est aussi excellent dans la lutte contre les maladies. En effet Les cultures denses, peu aérées favorisent le développement rapide du Botrytis par exemple.

Taille du potager, nourrir sa famille avec ses propres légumes, légumes à cycle court, légumes à cycle long