Le radis fait partie, comme le navet et le chou, par exemple, de la famille des crucifères. Aujourd’hui cette famille est appelée brassicacées, nom qui vient de brassica, c’est-à-dire du chou.

Le radis est un des légumes préférés d’Armelle.


Des radis pour l’apéro

C’est un légume qui pousse extrêmement vite et qui est très facile à réussir.
J’ai semé du radis vers la mi avril, en pleine terre, suite à quelques jours de beau temps qui ont permis à la terre de se réchauffer un peu.
J’ai commencé par bien préparer ma terre, très finement, car la graine de radis est très petite et elle s’en sort mieux dans une terre riche (compost ou fumier) et surtout très « fine ».
J’ai semé ce radis en rang dans un petit sillon très peu profond (de 1 centimètre à 1 centimètre et demi de profondeur seulement). J’espace les graines de quelques centimètres et je les recouvre à la main d’un peu de terre.
Je tasse ensuite un peu la terre avec le dos du râteau et j’arrose légèrement.
Quand le temps est sec et quand je peux me rendre disponible j’arrose d’ailleurs un peu tous les 2 jours car le radis aime bien pousser vite et n’aime pas trop la sécheresse. Ceci étant dit, nous sommes en Bretagne, et l’eau n’est que très rarement un facteur limitant pour cette culture très facile.
J’essaie de semer des radis tous les 15 jours environ. Comme c’est une culture sans risque au niveau maladie, j’ai pris l’habitude depuis quelques temps de resemer quelques graines de radis, à la même place, quand je récolte. Comme cela je n’oublie pas et j’ai tout le temps des radis délicieux. Bien entendu l’année prochaine je changerai de coin dans le jardin pour cette culture de radis.

Production personnelle de graine de radis.


Des radis pour l’apéro

Cette année, j’ai acheté mes graines de radis, mais j’envisage cette fois de conserver en place quelques radis pour faire moi-même mes graines pour l’année prochaine.
C’est facile d’acheter des sachets de graines mais je trouve que c’est plus « valorisant » d’utiliser ses propres graines, d’être plus économe, plus autonome, bref « de ne dépendre de personne ».

Consommation des radis

Dans une vingtaine de jours je pourrai manger ces radis en apéritif ou en entrée.
Parfois j’en sers aussi au goûter, c’est un régal.
Ajoutez que le radis est un légume très riche en minéraux, en oligoéléments et en vitamine tout en apportant très peu de calories, il serait dommage de s’en priver.

Tags : radis, plantation du radis, produire ses propres graines, consommation des radis.